Le Bapteme

Le baptême.

Le baptême dans la capoeira est une fête d’intégration du débutant dans le monde capoeiristique.

Il a deux objectifs :

- Premièrement, donner à l’élève son nom de capoeira et,

- deuxièmement, l’étrenner dans la roda de capoeira.

 

Le baptême de capoeira a été créé par Maître Bimba. Il a réalisé une simple cérémonie pour baptiser les élèves.« Dans l’académie du Maître Bimba, on prenait le débutant pour jouer la première fois avec l’accompagnement du berimbau et le Maître choisissait un élève formé et jouait « São Bento Grande » ; l’élève formé accompagnait seulement le débutant et le "forçait" à appliquer les défenses et appliquer" les coups appris.

 

Au final, le Maître plaçait le débutant dans le centre de la roda et demandait qu’un élève formé lui donne un surnom, et le faisait. Une fois le nom choisit, tous frappaient des mains et il était baptisé » (Almeida, 1994, pags 63-66) Aujourd’hui, généralement, les noms sont donnés en dehors de la cérémonie spécifique et arrivent aléatoirement. Ce ne sont pas tous les groupes et maîtres qui ont cette coutume, de donner des surnoms (noms de capoeira) aux élèves.

 

Actuellement, le baptême de capoeira consiste à marquer le début de l’élève dans les rodas de capoeira, c’est la cérémonie où l’élève débutant joue avec un professeur qui l’initie dans la roda et lui remet la première graduation de la capoeira. Ensuite, ce n’est plus un baptême mais il s’agira d’un changement de graduation. Normalement les groupes réalisent quelques présentations pour rendre la fête plus attractive, et en profitent aussi pour divulguer leur travail.